Le problème des fruits et legumes d'aujourd'hui

Pourquoi manger cinq fruits et légumes par jour n’est plus suffisant pour une forme optimal et lutter contre les agressions?


 
 
 

Vitamines (A, B, C, etc), Minéraux (calcium, magnésium, fer, potassium, etc), Oméga 3, Enzymes… Les nutriments sont les matériaux de construction de notre santé : ils sont donc indispensables à la santé de notre organisme et à sa longévité !

 

Plusieurs études montrent aujourd’hui la faiblesse des fruits et légumes en nutriments. En d’autres termes : notre nourriture est dénaturée et vidée de ses éléments nutritifs !

 

MANGEZ CINQ FRUITS ET LEGUMES N'EST PAS SUFFISANT EN 2012  POUR ETRE DANS UNE FORME OPTIMAL ET LUTTER CONTRE LES AGRESSIONS !

 

Alors qu’une pêche suffisait il y a 50 ans à apporter la quantité suffisante de vitamine A, il faudrait aujourd’hui en manger vingt ! 


Voici quelques réponses sur un sujet choc !!

 

Alors qu’une pêche suffisait il y a 50 ans à apporter la quantité suffisante de vitamine A, il faudrait aujourd’hui en manger vingt ! On peut donc se demander où sont passées toutes ces vitamines ?

 

Faudrai-t-il manger cinquante fruits et légumes par jour ?

 

Que contiennent les aliments ?

 

Les aliments que nous mangeons apportent deux groupes de nutriments :
les macronutriments et les micronutriments.

 

Le groupe des macronutriments (nutriments essentiels) fournit les calories et l’énergie :

  • Protéines (acides aminés)
  • Glucides (sucres)
  • Lipides (graisses)
  • Fibres alimentaires

 

Le groupe des micronutriments sont indispensables à la bonne assimilation, transformation et utilisation des macronutriments. Ils ne peuvent être fabriqués par l’organisme et doivent donc impérativement être apportés par une alimentation variée, équilibrée et de bonne qualité :

 
  • Vitamines (A, B, C, etc)
  • Minéraux (fer, calcium, magnésium, phosphore, potassium, etc)
  • Oligo-éléments (sélénium, cuivre, zinc, fluor, chrome, etc)
  • Acides gras essentiels (Oméga 3, 6 et 9)
  • Acides aminés (l’association de plusieurs acides aminés forme les protéines)

 

« Manger au moins 5 fruits et légumes par jour »


Le PNNS, Programme National Nutrition Santé français recommande de « Manger au moins 5 fruits et légumes par jour MINIMUM ». Et oui car en fait il faudrait en manger entre 7 et 10.

Demain, il faudra peut-être en manger 30, 40, peut-être 50… En tout cas, vu l’état de notre nourriture, c’est ce vers quoi nous nous dirigeons.

 

 

Les aliments d’aujourd’hui semblent montrer quelques signes de faiblesse.


 

Prenons le cas d’une orange. L’orange des années 2000 aura sûrement un meilleur aspect et sera plus attirante visuellement que l’orange des années 50. Oui, mais est-elle aussi belle à l’extérieure qu’à l’intérieur ? Malheureusement la réponse est NON ! L’orange « moderne » contient cinq fois moins de fer ! Et pareil pour les pêches ! On appelle cela une perte de « densité nutritionnelle ». Mais qu’est-ce que c’est ?

 

 

La perte de « densité nutritionnelle »

 

La densité nutritionnelle est la comparaison entre la quantité de nutriments contenus dans un aliment (vitamines, minéraux, etc.) et le nombre de calories.

 

Par exemple, une pizza ou des chips ont une très faible densité nutritionnelle comparés à des brocolis ou des lentilles. Les premiers apporteront des calories, mais des calories qu’on appelle des « calories vides » (sans nutriments, des calories qui ne servent à rien pour l’équilibre de l’organisme, seulement à nous faire grossir…)

 

Prenons l’exemple de la vitamine A

 

Depuis plus de 50 ans, quelques chercheurs s’occupent de calculer le contenu nutritionnel de notre nourriture. Nous connaissons l’importance des glucides, protéines et lipides, mais n’oublions pas les micronutriments : vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés et autres, qui sont indispensables à notre santé !

 

A ce propos, dans les années 50, pour avoir les « apports journaliers recommandés par le Ministère de la santé en France » (AJR) d’une personne en vitamine A, il suffisait de manger :

  • 1 banane
  • 1 orange
  • 1 pêche

 

Aujourd’hui, dans les années 2000, pour avoir cette même quantité de vitamine A, il faudrait manger :

  • 5 bananes
  • 10 oranges
  • 26 pêches

 

Vitamine A : 1 pêche de 1950 = 26 pêches de 2010

 

 

C’est ce que révèle une étude menée au Canada en 2002 et publiée par le premier quotidien du pays, The Globe and Mail, et la chaîne de télévision CTV News. Cette étude compare les tableaux de nutriments publiés à différentes époques, avec les taux de vitamines et minéraux contenus dans 25 fruits et légumes.

 

Les résultats sont inquiétants !

En un demi siècle, la pomme de terre a perdu 100% de sa vitamine A ! Plus de la moitié de sa vitamine C et de son fer, et un quart de son calcium… La vitamine A qui est un nutriment indispensable au développement des cellules, à la santé de la peau et au participe au bon fonctionnement du système immunitaire.

 

En image:  mieux vaut manger des pommes de terre bio et abimées que les patates du super marché!

 

 

Presque 80 % des aliments testés ont leur teneur en calcium et en fer qui a fortement baissée.

 


Pourquoi ce phénomène ?        

 

Les méthodes agricoles sont mises en cause :

 
  • L’utilisation intensive de pesticides et herbicides
  • Les excès d’engrais, qui accélèrent la croissance de la plante en diminuant proportionnellement la fixation des micronutriments
  • Les techniques intensives qui épuisent les sols d’année en année, qui fait diminuer la teneur global en nutriments dans certaines zones
  • Les traitements de conservationet les rallongements du temps de transport :
    • Un aliment parcourt en moyenne 2 500 km avant d’être consommé !
    • Cueillis trop tôt, certains fruits n’ont pas le temps de se développer au soleil et ainsi de développer les nutriments liés à l’ensoleillement.
    • Les polyphénols et les anthocyanines par exemple, sont des composants qui nous protègent contre le cancer ou la dégradation des cellules du cerveau.
    • Concernant les pommes et abricots cueillis encore verts, leur taux de vitamine C est proche du zéro !!

A ce propos vous pouvez lire un article:

Les agriculteurs et leurs familles, premières victimes des pesticides

 

Nos modes alimentaires sont également mis en cause :

  • La pratique de sélection des plantes selon leur rendement : les agriculteurs préfèrent les plantes qui poussent vite, qui produisent beaucoup et qui ont une belle apparence. Mais plus le rendement est élevé, moins la plante a le temps d’absorber des oligo-éléments dans la terre, et moins elle contient de nutriments.
  • Nos régimes alimentaires sont pauvres en nutriments : 70% de ce que nous mangeons provient de produits industriels, pauvres en vitamines. Les aliments contiennent des quantités élevées de sucre et de gras et très peu de nutriments par calorie, c’est ce que l’on appelle les « calories vides ».
  • Il s’agit d’un « paradoxe moderne unique » : en même temps, nous mangeons trop (en calories) et restons sous-alimentés (en nutriments). Près d’1 milliard de personnes souffrent de faim dans le monde, et plus de 3 milliards (soit la moitié de la planète) ont une déficience en nutriments !
  • Les conséquences :
    • Anémie (carence en fer)
    • Cécité (carence en vitamine A)
    • Et tous les maux des adultes et enfants entre autres découlent très souvent de cette « malnutrition »…
 
 

L’étude Suvimax menée en France de 1994 à 2003 a testé les effets d’une supplémentation nutritionnelle quotidienne en vitamines et minéraux antioxydants. A la fin des 9 ans, on observe chez les hommes une diminution de 31% du risque de cancers et une diminution de 37% du risque de décès… L'étude Suvimax à d'ailleurs été reconduite et de nouvelles comme l’étude SU.FOL.OM3 ont été également développé durant cinq ans et ont démontré l'importance de la supplémentation pour une bonne santé.

 

SU.VI.MAX (SUpplémentation en VItamines et Minéraux Anti-oXydants)

( chercher sur google les resultats de cette etude scientifique )

 

SUVIMAX nous montre la limite de notre alimentation et le rôle prépondérant joué par la supplémentation pour la prévention des pathologies.

 

 

Alors prenez des compléments alimentaire comme l'aloé véra, Probiotic12, Colostrum, Super Omega 3, Probalance, Freedom Plus, Cistus Incanus, VitaActiv, Reishi Plus, ...

Les compléments alimentaires sont des sources concentrées de nutriments (vitamines, acides aminés, sels minéraux, acides gras, plantes et extraits de plantes).

C'est d'ailleurs la définition qu'en donne David Birne commissaire de la santé et à la protection des consommateurs à Bruxelles.

"Les compléments alimentaires servent essentiellement à compenser un apport insuffisant de nutriments essentiels chez certaines personnes ou des groupes de population bien précis, ou, pour certains d'entre eux, à accroître l'apport de ces nutriments. L'étiquetage de ces produits doit donner au consommateur une information appropriée et claire sur la façon de les utiliser ou de ne pas les utiliser. Pour les personnes qui ont effectivement besoin de ces compléments, nous devons faire en sorte que les substances chimiques utilisées pour produire des compléments contenant des vitamines et des sels minéraux soient sûres et fassent l'objet d'une évaluation scientifique indépendantes".

 

Je ne sais même pas si ces aliments nous nourrissent encore…

 

Les nutriments sont indispensables pour une bonne santé !

Alors complètez votre alimentation avec les compléments alimentaire

14 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×